Survivalisme (1/2) : bashing de Piero San Giorgio

Zakatana : Piero San Giorgio, le survivaliste qui te vend du matos de qualite inférieure à du Quechua, des stages de mécanique ou de chasse à courre même pour ceux qui n'ont pas de bagnole ni de cheval, et des lampes à pétrole intransportables pour s'éclairer suite à l'effondrement de notre société à la suite de la pénurie de... pétrole. Rajouter qu'il est egalement en procès avec Michelin et M. Propre pour des questions de droit à l'image.
A sa décharge, il ne semble pas antisémite, et il a même eu le droit d'entrer en terre sainte pour y admirer les bombes nucléaires sur la plage de Tel Aviv.

 

- D'après ce que j'ai lu, il a une BAD qu'il atteint en 3 jours de marche. Là, il sort d'une semaine de jeûne, donc il peut tenir sans bouffer le temps d'y arriver, surtout qu'il a des réserves. Le BOB (bug-out-bag) est fait pour évacuer le domicile et rejoindre un point de chute pas trop loin (48h voir 72h max). Donc rien à foutre d'un réchaud, d'une casserole ou autre cocote-minute...

 

Zakatana : Si le type est dans une situation où il peut avoir à se servir d'une arme pour se défendre contre les "bipèdes" (vraiment un terme de psychotique bien malsain), donc très dramatique, il y a des chances que ça lui prenne plus que 2-3 jours pour rejoindre son gros BAD. Mais bon prévoir l'imprévisible chez Piero, ça ne semble pas vraiment son fort paradoxalement. Par ailleurs, il vit à la montagne, et la probabilité de conditions climatiques difficiles est élevée (qui s'additionnent à l'effondrement total de la société je le rappelle !). Mais malgré tout, le mec ne dort pas, ne mange quasi pas, protège sa famille dans une société en proie à l'anarchie et porte 50 kg de barda en montagne pendant 3 jours minimum, et tu penses qu'il est qualifé pour donner des leçons de survie ? Mais arrête tes bêtises, c'est un gros guignol qui ne rêve que de meurtres et de faits héroïques, comme la plupart des types qui se disent "survivalistes" et font en parallele une collection de flingues. Avec son équipement, il aurait une chance de rejoindre son abri à condition d'habiter dans la Creuse et que l'apocalypse ait lieu par une clémente semaine de printemps. Et encore, il arriverait très affaibli après 3 jours sans dormir ou presque, en faisant un très gros effort physique, en étant hyper stressé et en ne mangeant que du chocolat et de la bouffe déshydratée à pleines dents. Sans parler de sa femme et ses pauvres enfants qui seraient encore moins surs d'y parvenir. Je suis sûr que même dans un camping municipal en vacances, il aurait du mal à monter sa tente Quechua 2 secondes. Mais bon heureusement, il a pensé aux capotes.

 

- Porter 60kg, avec de l'entraînement, ça se fait très bien, mais surtout, sans savoir quel est son trajet, ta remarque tombe à plat.

 

Zakatana : De son salon à son garage, mais peut-être pourra-t-il pousser jusqu'au fond de son jardin. Par ailleurs, si il est sans doute possible de porter 60kg sur le dos, je me demande à quoi on ressemble apres une semaine, à raison de 10 heures de marche par jour en conditions difficiles. Je fais pas mal de montagne et je suis en très bonne condition physique mais au-delà de 10-15 kg sur le dos, je commence à bien ralentir. Il est vrai que je n'ai pas non plus d'entraînement specifique au portage de barda (je regrette parfois que le service militaire ait été supprimé pour les gens de ma generation). Si Instinct de Survie (enfin, Prenons le Maquis maintenant) propose un stage pour apprendre à porter 80% de son propre poids pendant une semaine, ça m'interesse de connaître leurs méthodes. Après, je reste persuadé que si on veut s'évacuer plus loin que le coin de sa rue, on a plutot intérêt à voyager léger et à rester le plus mobile possible. Si une bande de 25 Cht'is armés de 22 long rifle lui tombent dessus en Laguna tunée, il aura plutot intérêt à prendre ses jambes à son cou le Piero et tout bibendum qu'il est, je me demande quelle sera sa vitesse de pointe. Apres, s'il a prévu un lance-roquettes dans son caddy, je ne réponds plus de rien.

 

Clash sur Youtube

https://www.youtube.com/watch?v=HD3KldaL0Bc&feature=youtu.be

 

Zakatana : Hey autre question l'ami. Ton lapin, une fois que tu l'as shooté à 5 mètres de distance avec ton fusil à pompe (ouais t'as intérêt savoir t'approcher discretos pour chasser avec une telle arme), il reste de la viande dessus ou c'est juste pour te faire un collier avec ses os ?

Piero San Giorgio : ni l'un ni l'autre. le .12, c'est pas pour le lapin… et l'évacuation c'est pas pour chasser (dans mon cas)

Zakatana : Ok, j'ai pas trop suivi mais comme tu parles à un moment de munitions pour aller chasser de la caille ou du lapin, je me suis dit que ces munitions iraient dans le fusil à pompe, ce qui ne semble pas être de la cas. Donc en fait, t'as des munitions pour petit gibier mais pas le fusil qui va avec (j'imagine donc que tu les lances à la main; pas très commode mais je suis ouvert d'esprit), t'as de la bouffe déshydratée mais pas de quoi la cuisiner (j'imagine donc que tu croques dedans à sec comme un voyou; encore une fois, je garde mon ouverture d'esprit), et t'as plein de matos de survie mais rien pour pioncer (tente, ou au moins duvet au cas ou l'apocalypse n'aurait pas lieue au mois de Juillet). Après trois jours à marcher en jettant de la mitraille sur les lapins, sans bouffer autre chose que du chocolat, sans dormir plus de 20 minutes d'affilé à cause du froid et en portant 50 kg de barda, t'as pas peur qu'un bipède profite de ta faiblesse physique pour te dérober tes capotes ?

Piero San Giorgio : voila c'est ça. t'as tout compris.

Zakatana : Ne le prend pas comme ça Pieroninou, j'essaye de comprendre la logique; d'autant que tu vis à la montagne, qui n'est pas une zone réputée pour la clémence de ses conditions toute l'année, donc la question de savoir comment t'allais pioncer était plutôt pertinente. Après, peut-être es tu un genre de surhomme qui peut ne pas manger ni dormir pendant trois jours et avoir encore l'énergie d'utiliser ton stock de capote sur une bipède. Mais ce n'est pas le cas de tout le monde et surement pas le miens.

Max Youtu : Bonsoir, tu ne peux pas aligner 3 mots sans sarcasme et condescendance ? C'est désagréable a lire, et ne fait pas vraiment de toi un mâle Alpha, pourtant modèle sur hfr. Et si Piero San Giorgio est tellement à coté de la plaque, pourquoi tu te fais chier à regarder-analyser-et répondre ? Puisque apparemment ce n'est pas pour instruire le monde de ton savoir sur le survivalisme. Bref arrête de faire le malin sur Youtube pour impressionner les copains sur hfr, tant il évident que face a une bête de somme à la San Giorgio tu deviendrais d'un coup beaucoup plus polis. C'est ridicule et indigne de ton rang. Ps : Les capotes en survivalisme c'est pas pour niquer (souviens toi dans Man vs Wild), mais ça ne m'étonne pas qu'une élite hfrienne comme toi n'ai pas pensé a autre chose.

Piero San Giorgio : pas grave… il a pas lu ou vu que 1. le contexte de ce sac (le poids, la distance a parcourir) était pour des paramètres qui étaient particuliers. et 2.que depuis, grace a plein de gens, notamment vol west, avec 2-3 tests d'évacuation (150km a vélo avec ce sac) j'ai refait le(s) sac(s) pour être plus flexibles et mieux répartis avec les sacs de mon épouse et des gosses, etc.  après, oui, les commentaires malins sont bienvenus, et pourquoi ne pas aussi écrire des livres, des blogs, etc.

Zakatana : J'espère que tu comptes pas t'évacuer plus loin que ton garage avec un tel équipement.

Retour à l'accueil