(Chanson) Pentagone

(sur l'air de Hexagone de Renaud)

 

Ils se réjouissent au mois de Janvier
V’la les nouveaux conseils de lecture
Du beau papier Bible imprimé
Un merci à Kontre Kulture
Passent les jours et les semaines
Y’a que le canapé qui évolue
La mentalité est la même
Faut en glisser un max dans le cul

Ils sont pas lourds en février
A se souvenir de la liste antisionniste
La vaine tentative d’entuber
Les élites anti-nationalistes
La France est un pays de juifs
A tous les coins d’rue y’en a cent
Ils se font représentés par le CRIF
Et assassinent impunément

Quand on persécute au mois d’mars
Le grand maître quenellier
Qui s’est réfugié au Pays basque
Pour lui faire payer ses épaulées
Ils crient, ils pleurent et ils s’indigent
Tous les membres de leur famille sont morts
Mais ils oublient qu’la guillotine
Et le retour du concret peut v’nir encore

Etre né sous l’signe du pentagone
C’est pas ce qu’on fait d’mieux en c’moment
Et le roi des cons, sur son trône
J’parierais pas c’est Moualek

On leur a dit, au mois d’avril
A la télé, dans les journaux
Qu’il faut être Israëlophile
Que la Bar Mitzva c’était pour bientôt
Le vieux principe des six millions
Et les vieilles pleurniches débiles
Ils les appliquent pour faire du pognon
Y m’font pitié ces imbéciles

Ils se souviennent, au mois de mai
De la débâcle d’Action Française
Face à une révolution organisée
Par la communauté très mauvaise
J’me souviens surtout d’ces moutons
Effrayé par les LGBT
S’en allant manifester par millions
Pas de place chez nous pour les pédés

Ils analysent au mois de juin
Un débarquement d’Normandie
Reynouard planqué chez des copains
Pense que c’était mieux avec les nazis
Ils oublient que chez Ruquier à l’ombre
Zemmour criait « Vive Pétain »
Que le nouvel ordre mondial à Londres
Était en train de mettre le grappin

Etre né sous l’signe du pentagone
C’est pas la gloire du grand Mammon,
Et le roi des cons, sur son trône,
Me dites pas que c’est Gilad Atzmon

Ils boycottent la fête au mois d’juillet
En souvenir d’une révolution
Qui n’a jamais éliminé
La pédophilie et l’emprise de Sion
Ils s’abreuvent de bals des quenelles
De conférences et de subversions
Ils veulent faire chier Israël
Qui les gouverne comme des pions

Au mois d’août c’est la liberté
Après une longue période d’attente
La nouvelle vidéo du mois à visionner
Est arrivée pour deux euros trente
En Espagne, en Grèce ou en France
Le Saint Logos va se répandre
Et par son unique présence
C’est la virilité qu’il va défendre

Lorsqu’en septembre on assassine
Des p’tits enfants à Gaza
Sur Internet ils font grises mines
C’est encore un coup de ces gens là
Ils font leurs pauvres victimes goyim
Derrière leurs écrans en bouillonnants
Ils sont responsables de tous les crimes
Si au moins l’Zyklon marchait vraiment

Etre né sous l’signe du pentagone
C’est pas vraiment une sinécure
Et le roi des cons, sur son trône
Ca s’pourrait bien que ce soit Alain

 

Retour à l'accueil