Moualek s'"enraye" les pinceaux sur l'AK-47

Sur le sujet de l'armement, j'ai suffisamment de connaissances pour avoir mon propre quart d'heure de gloire en tentant de démonter la stupidité de Moualek sur l'AK 47 sur l'attentat du Thalys, et ainsi graver dans l'internet pour toujours le dégout que m'inspire les délires complotistes de cette triste engeance.

Deux hypothèses donc:

Le fusil d'assaut de l'auteur de l'attentat (ou victime selon ce cher Moulek) est une carabine PM MD 90, modèle roumain de l'AKM, la version améliorée de l'AK 47

Article wiki et photo:


https://en.wikipedia.org/wiki/Pisto [...] _1963/1965

http://ak-47.us/wp-content/uploads [...] cchort.jpg

A comparer avec cette photo de l'attentat parue dans le dailymail et issue d'une vidéo prise avec un portable:

http://i.dailymail.co.uk/i/pix/201 [...] 483217.jpg

Ce qu'il faut savoir avec les filières d'armes d'Europe de l'Est c'est qu'elles achètent souvent ces armes démilitarisées de manière assez basique dans leurs pays d'origine (En France la loi oblige à souder des pièces dans le mécanisme pour les rendre totalement inutilisables). Il leur suffit en général de remonter un canon et un percuteur neufs (plus 2-3 autres petites modifs) pour que l'arme fonctionne à nouveau. Ces modifications sont souvent faites à la va-vite ce qui, ajouté à un entretien souvent inexistant, peut causer des incidents de tirs et enrayements, même pour un fusil type AK47 réputé fiable.

C'est par exemple ce qui arriva à l'un des AK tchèques (VZ 58 de mémoire) de Coulibaly pendant l'attentat de l'Hypercasher. Il l'avait obtenu par ce genre de filières. (Cependant, le mécanisme de la VZ 58 est totalement différent de celui de l'AK.
 
Concernant les munitions il y a aussi des problèmes avec les munitions pas chères récupérées des surplus soviétiques, avec les amorces corrosives.)

L'autre hypothèse est un défaut d'une des cartouches, qui sont souvent mal entreposées par les trafiquants et les "utilisateurs". Une balle percutée mais non tirée a été retrouvée sur Ayoub el Khazzani.

http://www.lexpress.fr/actualite/s [...] 09808.html

Donc le mythe de "les AK ça s'enraye jamais", c'est bien pour les films avec des marines et Clint Eastwood, mais dans la vraie vie, tous les flingues risquent de s'enrayer si ils ne sont pas entretenus.

Retour à l'accueil