Patrick

Patrick

"Plus sioniste la vie"

 

Résumé de l'intrigue

Toujours en plein conflit avec Manuel, Dieudonné publie le 1er janvier une vidéo où il dit que lui, les nazis et les juifs, il n'en a rien à foutre. Manuel parviendra à ses fins en obligeant Dieudonné à arrêter son spectacle. Au même moment, Marc-Edouard annonce sur le plateau-télé de son ami Frédéric qu'il va sortir un énorme pamphlet contre les dissidents. Les autres invités ne sont pas contents et Frédéric craint un moment pour sa place à la télévision.


Le 7 janvier, la presse s'emballe autour de la dissidence et étale toutes sortes de rumeurs qui se révéleront pour la plupart fausses. On croit que Dieudonné utilise des lancers de nains dans ses spectacles. On apprend aussi que Dieudonné a envoyé de grosses sommes d'argent à son fils Merlin, au Cameroun. Malek, qui dirige une association anti-raciste, déclare qu'avant Dieudonné, il n'y avait pas d'antisémitisme chez les Musulmans.
Mais les ennuis de Dieudonné ne s'arrêteront pas là : son avocat le défendra tant bien que mal au tribunal, mais en fin de saison, il sera radié pour la seconde fois du barreau.

Tôt ce même 7 janvier, Jean-Claude le paparazzi déclare que Dieudonné "a évolué de sa forme primitive, il est passé de l’os à la quenelle dans le nez" et qu'il veut "le renvoyer dans sa jungle". Et comme on verra, Jean-Claude n'a pas fini de faire parler de lui...
Alain prend un coup dur quand sa propre soeur Agnès le dénonce dans les médias. Elle dit tout le mal qu'il pense de lui. Alain, qu'on avait vu avec Agnès il y a dix saisons sur le plateau de Mireille, ne réagit pas publiquement. Agnès, qui craint en fait pour sa carrière, ne veut plus qu'on l'associe à son frère, qu'elle compare à Hitler. Décidément, on n'est jamais trahi que par les siens.

Parmi les autres ennemis de la dissidence, Frédéric, Meyer et Arno profitent de ces infos pour dire tout le mal qu'ils pensent d'Alain. Mais aux yeux des fidèles d'Alain, ce dernier sort grandit de ces attaques. En fin de saison, Frédéric invitera Bernard-Henri, qui dénoncera avec emphase le danger du "nucléaire antisémite".
Pendant ce temps, Laurent prétend avoir été sequestré dans une cave en Belgique.

Sur plusieurs épisodes, Alain continue ses tournées de conférence. Il dit aux Musulmans qu'ils ne sont pas à sa hauteur et que c'est la raison pour laquelle ils sont des perdants depuis trente ans. Mais Alain, qui au fond en a marre de faire des vidéos mensuelles, choisit de faire une interview en live. Il révèle qu'il aime la Corée du nord et que le jour où il prendra le pouvoir, il abolira les jeux de hasard, qui sont selon lui contre-révolutionnaires. A Bordeaux, il laissera voir son émotion tout en pudeur helléno-chrétienne, fondant en larmes à la fin de sa conférence.

Quant à Ahmed, il continue à publier des vidéos où il boit du thé et dénonce Alain et Dieudonné avec la même fureur vengeresse qui est la sienne depuis qu'il a été éconduit par Dieudonné. Ahmed affirme entre autres que c'est grâce à lui que la dissidence a pu se créer. Mais peu de gens semblent l'écouter.
Tout semble aller plutôt bien pour la dissidence, mais c'est sans compter sur une série d'événements qui vont perturber cette machine trop bien huilée.

 

A suivre...

Retour à l'accueil