La "dissidence"

Surnom donné à une nébuleuse idéologique apparue aux alentours de 2008, regroupant divers personnages politiquement marginaux, proches de l'extrême-droite, dont les plus célèbres sont Dieudonné M'bala M'bala et Alain Soral, président de l'association Egalité et Réconciliation (E&R).
Les membres de la "dissidence" dénoncent l'emprise des Juifs sur notre société, en insistant sur la complaisance des médias envers Israël, les difficultés d'intégration des Arabo-musulmans, le poids de la finance internationale, la culpabilisation à la Shoah imputée au CRIF...

De nombreux "dissidents" se réclament volontiers de la lutte contre le "sionisme". Pour les "dissidents", le "sionisme" est en gros responsable de tout ce qui va mal aujourd'hui. L'action secrète et souterraine des "sionistes" peut être invoquée ainsi à tout propos, ou presque. Le sionisme est de ce fait souvent assimilé au satanisme pur et simple.
(L'utilisation du terme "sioniste" constitue la plupart du temps un subterfuge pour ne pas dire "juif" et tomber sous le coup des lois contre l'antisémitisme). Inutile de préciser que cet emploi du mot n'a presque rien à voir avec le sens
que lui donnait Theodor Herzl.

Les membres de la "dissidence" partagent en somme un discours brassant diverses variantes de l'antisémitisme, du négationnisme et des théories du complot.

==> Une phrase résume à elle seule l'esprit de la dissidence (aigreurs, conflits, esprit vénal et, bien sûr, complotisme antisémite). Dans
un échange de mails révélé par JSSNews, on voit Soral s'engueuler avec la femme de Dieudonné. Celle-ci lui reproche de vouloir récupérer le geste de la quenelle, puis annonce qu'elle vient de déposer le nom "quenelle" comme une marque. Et Soral de rétorquer :

"J'espère que demain, il ne faudra pas non plus vous payer des droits pour être antisémite ?"

 

Et c'est ça la magie de la dissidence. C'est un peu comme certains films tellement mauvais qu'ils deviennent géniaux. La dissidence, c'est le nanarland de la politique. Chaque fois qu'on croit avoir tout vu en matière de bêtise et d'incompétence, ils inventent quelque chose de nouveau.
Et d'un autre côté, c'est rassurant de voir qu'ils sont trop bêtes pour réussir ce qu'ils entreprennent.

Retour à l'accueil