Scribe assyrien

Scribe assyrien

Live de septembre 2015.

 

« ... Là, si on veut avoir une vision globale, c'est la phase 2 d'une stratégie américano-sioniste. Et pourquoi je dis sioniste ? Parce que de vider de ses forces vives, si vous regardez bien, une partie de l'Irak, la Syrie, le Liban -on va y venir demain par une nouvelle révolution colorée qui arrive- c'est préparer la purification ethnique par la fuite de migrants, de quoi ? du Grand Israël. Vous regardez le projet du Grand Israël : seul projet viable pour Israël en tant que puissance autonome ne dépendant plus des États-Unis, en voie d'effondrement, c'est le Grand Israël. Ça sera le Grand Israël ou plus d'Israël du tout. Or, tout ça concourt aujourd'hui -ce qui se passe aujourd'hui et que nous subissons et que nous prenons en pleine gueule - à retarder l'effondrement de l'Empire américain et à favoriser, comment dirais-je, la mise en place on va dire démographique du grand Israël. Parce que le grand Israël se fera de deux manières : un, par ce que nous appellerons l'armée israëlienne à pacifier Daesh. Nous mandaterons Israël pour ça. Il fera des guerres défensives comme il fait à chaque fois, qui seront des guerres d'augmentation de territoire. On l'a vu... Toutes ces guerres sont des guerres, soi-disant défensives, de conquête de territoire : 48, 67, 73.

Et là effectivement, ils arriveront sur des territoires occupés par Daesh, qui est un guignol sous contrôle américano-sioniste, en réalité fait de voyous, d'islamo-racailles, comme je l'ai toujours dit, au service d'islamo-sionistes. Et ils en prendront très vite le contrôle, de territoires vidés des forces possibles de résistance qui sont tous ces jeunes mâles qui seront dans des centres de réfugiés dans la banlieue de Roubaix, hein, par exemple. Et donc ce sera d'autant plus facile pour eux de s'étendre aux Israëliens, parce qu'il n'y aura plus d'hommes pour leur résister face à eux. Et en plus, en s'appuyant sur Daesh, ils auront détruit, comme ils le font systématiquement notamment pendant la Nakba, toutes les traces de l'histoire historique de ces pays, en faisant raser par Daesh, au nom d'un Islam délirant et radical, toutes les traces historiques qui viendraient contredire le mensonge intégral qu'est comment dirais-je, la mythologie biblique. Car on le sait en lisant La Bible dévoilée et en écoutant le discours honnête de ce qu'on appelle les archéologues de gauche israëliens, que toute l'histoire biblique est un projet politique, certes, une mythologie, mais une escroquerie historique. Ça n'existe pas. Donc la stratégie d'Israël, c'est toujours de détruire les histoires moyen-orientales, qui montreraient qu'en fait les Juifs n'ont aucune histoire dans la région. Aucune histoire glorieuse ou grande qui aurait valu qu'elle soit racontée par des scribes égyptiens, assyriens ou babyloniens. Ça c'est la réalité, hein voilà. 

Donc là, je vous ai fait une analyse globale en prenant de la hauteur. Et ça serait bien que Michel Onfray, qui à la fin dit comme conclusion de son discours de pseudo-résistance sur BFM qu'il faut accueillir effectivement tous ces mâles miséreux en France, ça serait bien qu'il essaie de se hisser à mon niveau pour faire la critique jusqu'au bout. Et le jour où il fera ça, il sera obligé de parler sur Égalité & Réconciliation. Il ne sera plus invité à BFM-TV par Ruth Elkrief. »

Retour à l'accueil