Logorrhée soralienne : "On peut devenir pédé"

Envoyé Spécial / Alain Soral : La contre-interview (15/10/2015)

 

Soral : Y a des groupes de pression dans certains domaines, y a deux très puissants lobbys dans le monde audiovisuel, c'est le lobby juif et le lobby homosexuel.

 

Journaliste : [en ironisant] C'est pour ça que je réussis pas moi, je suis ni l'un, ni l'autre.

 

Soral : Vous pouvez en lèchant un peu des culs, avoir une carrière secondaire comme Apathie. Mais c'est sûr que pour monter vraiment très haut, ça pourrait vous aider. Juif, vous pourrez pas le devenir, parce que c'est racial, c'est de naissance. Mais pédé, il suffit de vous faire enculer. Et au point où vous en êtes, y a plus grand chose à faire, voyez. [clin d'oeil]

 

Journaliste : [surpris, pouffant] : Qu'est-ce que ça veut dire ça ?

 

Soral : C'est de l'humour. Ça veut dire que quand on se soumet comme vous vous soumettez, faites le jusqu'au bout et physiquement. On peut devenir pédé. C'est pour ça je crois qu'on voit une montée de l'homosexualité en France, parce que les gens ont entièrement compris que la France était un pays de lobbys et de puissances communautaires, y a plein de gens qui se disent "bon ben juif je peux pas l'être, je suis pas né comme ça..."

 

Journaliste : Ça c'est de l'humour, j'ose espérer.

 

Soral : Je vous ai dit que j'étais drôle !

Retour à l'accueil