(100e article !) Leurs dernières paroles...

Pour ce centième billet, une commémoration anticipée de nos "dissidents" : leurs dernières paroles.

 

 

Ahmed Moualek : "Au-revoir à touteeeeeeeeees... zé à tous".

(Chaque jour, nous irons remonter d'un cran les lunettes géantes posées sur sa tombe.)

 

Thierry Messan : "Je ne suis pas mort".

 

Daniel Conversano : "Fleurs blanches uniquement, merci".

 

Soral : "Le cancérologue s'appelait Goldberg, c'est signé"

 

Dieudonné : "Mort sans l'assistance du docteur M'foudi"

 

Mathias Cardet : "L'effroyable imposture de l'existence".

 

Piero San Giorgio : "J'ai un truc coincé dans le canon de mon fusil".

 

LLP : "Rendez-vous demain soir pour mon 1er combat de MMA"

 

Vincent Reynouard : "Je tourne le robinet"

 

Gilad Atzmon : "C'est quoi ce CD ?... Du klezmer !!"

 

Yahia Gouasmi : "Derrière chaque mort, il y a le sionisme".

 

Bernard Lugan : "Je meurs viril, moi monsieur."

 

Jacques Grimault : "Qu'ils essaient seulement de m'entreprendre au fer à souder."

 

André Gernez : "Une petite gélule sucrée et hop, la tumeur disparaît."

 

Kemi Seba : "J'ai un ancêtre blanc."

 

Emmanuel Ratier : "J'ai la preuve que Bashar al-Assad a changé son patronyme israëlite."

 

Sylvain Durif : "Moi le grand Ptérodactyle de l'amour, je m'élance du haut de la montagne de Bugarach."

 

Retour à l'accueil