L'Évangile selon Alain (4/5) : Les textes apocryphes

Evangile selon Saint Jean Robin, chapitre 21, verset 25 :

"Il y a encore beaucoup d’autres choses que le master a faites : il a été journaliste au zimbabwe, il a commencé comme chroniqueurs aux bains douches, il a connu les dîners chez Dali et Aragon, il a dirigé le mouvement extrême centre, il a lancé le mouvement des branchés avec Blaise Sourdille et Titus le Danddy, il a créé et terminé le punk, il a créé la dissidence... Et s’il fallait écrire chacune d’elles, je pense que le monde entier ne suffirait pas pour contenir les livres que l’on écrirait. "

 

*

 

Evangile selon saint Mathias Cardet, chapitre 26 :

"Alors, l’un des Douze, nommé Ahmed Moualek, se rendit chez JSS News et leur dit : « Que voulez-vous me donner, si je vous le livre ? Attention, je n'aime pas les pistaches !" Ils lui remirent les trois millions d'euros de la liste antisioniste.
Et depuis, Ahmed cherchait une occasion favorable pour le livrer. "

Evangile selon saint Mathias Cardet, chapitre 27 :

"Alors, en voyant qu'Alain était condamné, Ahmed, qui l’avait livré, fut pris de remords ; il rendit les trois millions d'euros à JSS News et à Cukierman.
Il leur dit : « J’ai péché en livrant à la mort un innocent, et je ne trouverai pas mon salut dans la fornication cette fois !» Ils répliquèrent : « Que nous importe ? Cela te regarde ! »
Jetant alors l'argent dans la synagogue secrète du ministère de l'intérieur, il se retira et alla se jeter de la fenêtre de sa tour de Bobigny.
Les membres du C.R.I.F. ramassèrent l’argent et dirent : « Il n’est pas permis de le verser dans le trésor de guerre, puisque c’est le prix du sang. »
Après avoir tenu conseil, ils achetèrent avec cette somme une 4L pour y stocker l'argent de la liste antisioniste.
Voilà pourquoi cette 4L est appelé jusqu’à ce jour la 4L de Yahya
Alors fut accomplie la parole prononcée par le prophète Moualouk : Ils ramassèrent les trois millions, le prix de celui qui fut mis à prix par Arielle Dombasle la caissière de Franprix, le prix fixé par les sayanims d’Israël, et ils les donnèrent afin qu'Ahmed ait enfin une voiture, comme le Logos l’avait ordonné. "

 

*

 

Evangile du jour : Premier livre des Pharaons

En ces jours-là, lorsque le prophète Jacques fut arrivé à la Pyramide, la montagne de Bugarach, il entra dans un cercueil interspatial et y passa la nuit. Et voici que la parole du Seigneur lui fut adressée. Il lui dit :
« Sors et tiens-toi sur la pyramide devant le Seigneur, car il va passer dans sa combinaison atlante. » À l’approche du Seigneur, il y eut un ouragan, si fort et si violent qu’il fendait les montagnes et brisait les rochers, mais le Seigneur n’était pas dans l’ouragan ; et après l’ouragan, il y eut un tremblement de terre, mais le Seigneur n’était pas dans le tremblement de terre ;
et après ce tremblement de terre, un feu, mais le Seigneur n’était pas dans ce feu, car c'était les sionistes qui fomentaient ces catastrophes avec le projet HAARP ; et après ce feu, le murmure d’une brise légère, car les sionistes étaient partis.
Aussitôt qu’il l’entendit, Jacques se couvrit le visage avec son manteau, il sortit et se tint à l’entrée de la caverne. Alors il entendit une voix qui disait : « Que fais-tu là, Jacques ? »
Il répondit : « J’éprouve une ardeur jalouse pour toi, Seigneur, Dieu de l’univers cyclo-cosmique. Les fils d’Israël ont abandonné ton Alliance, renversé tes autels, et tué tes prophètes par le fer à souder ; moi, je suis le seul à être resté et ils cherchent à prendre ma vie avec leurs ninjas cachés dans les arbres. »
Le Seigneur lui dit : « Repars vers Damas, par le chemin du désert, voir le Hezbollah. Arrivé là, tu consacreras par l’onction Bachar comme roi de Syrie ;
puis tu consacreras Jaku, fils de Netanyahou, comme roi d’Israël ; et tu consacreras Laurent Louis, de Nivelles, comme prophète pour te succéder. »

Retour à l'accueil