L'Évangile selon Alain (5/5) : Les manuscrits retrouvés

« Mathias pria Alain de manger avec lui. Alain entra dans la maison de Mathias, et se mit à table. Et voici, une femme congoïde pute à juifs qui se trouvait dans la ville, ayant su qu’il était à table dans la maison de Mathias , apporta un vase d’albâtre plein de parfum, et se tint derrière, aux pieds d'Alain . Elle pleurait ; et bientôt elle lui mouilla les pieds de ses larmes, puis lui envoya des photo hot perso. Mathias qui l’avait invité, voyant cela, dit en lui-même : "Si cet homme était prophète, il connaîtrait qui et de quelle espèce est la femme qui le touche, il connaîtrait que c’est une pétasse allumeuse." Alain (...) dit à la femme : "Tes péchés sont pardonnés, tiens, c'est moi à poil aussi ". Ceux qui étaient à table avec lui se mirent à dire en eux-mêmes : "Qui est celui-ci, qui partage les clichés ?" Mais Alain dit à la femme : "ton refus ma saoulé, va te faire foutre." A la fin du repas, bien après que Marie-binti soit partie, Alain certifia n'avoir jamais vu cette personne »

 

*

 

Le Master prit le pain et le rompit en disant:
Prenez tous commande et mangez tous du pain bio au bon sens livré chez vous sans frais de port.
Puis le Master prit son verre et le leva en disant:
Prenez et buvez tous le sanguisterrae cultivé pour vous par mes disciplines, ce vin qui vous donnera la puissance du logos au bout de deux litres.

 

*

 

 

Evangile selon Alain du jour, d'après Psaumes 27 : http://levangileauquotidien.org/ma [...] e=readings

Ecoute, Daniel, je t'appelle !
Pitié ! Réponds-moi !
Mon cœur m'a redit ta parole :
« Like-moi sur Facebook. »

C'est ton facebook, Daniel, que je cherche :
Ne me cache pas ton profil.
N'écarte pas ton serviteur avec colère en lui disant d'aller se faire enculer par des juifs à queues de castor:
tu restes mon secours.

J'en suis sûr, je verrai les bontés de Daniel
sur la terre des congoïdes.
« Espère le Seigneur, sois fort et prends courage ;
espère le Seigneur. »

 

 

 

*

 

Evangile selon saint Lucien Cerise, chapitre 10

Et voici qu'un sioniste trolla dans les commentaires, et, pour l'embarrasser, lui dit: "Alain, que dois-je faire pour posséder la virilité helléno-chrétienne ? " Alain lui dit:
"Qu'y a-t-il d'écrit dans la Comprendre l'Empire ? Qu'y lis-tu? " 27 Il répondit: " Tu aimeras le Master ton gourou de tout ton paypal, de tout tes achats sanguis terrae, de toutes tes emplettes KontreKulture et de tout ton portefeuille, et les autres dissidents comme toi même " Il lui dit: " Tu as bien répondu: fais cela et tu vivras sans que je te pète la gueule comme un arménien sur un parking. "

Mais lui, voulant se justifier, dit à Alain : " Et qui est dissident ? " Alain reprit et dit:
" Un homme descendait de sa garçonnière parisienne jusqu'au pays basque ; il tomba entre les mains d'islamos-racailles qui, après l'avoir dépouillé et chargé de coups, s'en allèrent, le laissant à demi-mort. Or, par hasard, un sioniste descendait par ce chemin; il le vit et passa outre après lui avoir fait les poches tandis qu'il pleurait. De même un pédé du Marais aussi vint en ce lieu, le vit et passa outre parce que le mec refusait d'aller jusqu'au bout et de se faire enculer.

Mais un musulman du quotidien, qui était en voyage, vint près de lui, le vit et fut touché de compassion helleno-chrétienne même si elle est islamique. Il s'approcha, banda ses blessures, y versant de l'huile AuBonSens et du vin SanguisTerrae; puis il le mit sur sa propre bécane, évita les embouteillages d'untermensch et le conduisit dans une hôtellerie et prit soin de lui. Le lendemain, tirant deux euros, soit le prix d'un café, il les donna à au salarié du tertiaire qui tenait l'hôtel tout en pluguant analement son chien et lui dit: " Prends soin de lui, et ce que tu pourrais dépenser en plus, fais un paypal pour lever des fonds."

"Lequel de ces trois te semble avoir été le proche de l'homme qui était tombé aux mains des islamo-racailles financés par les qataris et les britanniques par le biais de Tariq Ramadan ?

Il dit: " Celui qui est sorti du virtuel et a pratiqué l'enseignement du Christ, pas comme ma religion vétéro-testamentaire de la triangulation".

Et Alain lui dit: " Va, et arrête de faire pleurer le goy ou je te colle une baffe et je t'entendrai faire caca."

 

Retour à l'accueil